Retour à l'accueil

Seasonal Affective Disorder
/ Trouble Affectif Saisonnier

Texte : Lola Molina / Mise en scène : Lélio Plotton
Création sonore : Bastien Varigault / Création vidéo : Jonathan Michel

Avec : Anne-Lise Heimburger et Laurent Sauvage

Du 14 février au 31 mars 2018 : Théâtre du Lucernaire, Paris
28 mai 2018 : La Décale, Vierzon


La nuit est une saison propice aux troubles affectifs.
Vlad est l'homme au nom qui porte malheur.
Dolly est une gamine capable de boire un chocolat chaud, de mâcher un chewing-gum et de fumer une clope en même temps.




SEASONAL AFFECTIVE DISORDER from jonathan michel on Vimeo
Création vidéo : Jonathan Michel / Réalisation : Lélio Plotton / Mixage : Bastien Varigault / Avec : Anne-Lise Heimburger et Laurent Sauvage


Seasonal Affective Disorder / Trouble Affectif Saisonnier est un road-movie théâtral. Il raconte la rencontre, une nuit, dans un bar, de Dolly, une gamine capable de boire un chocolat chaud, de mâcher un chewing-gum et de fumer une cigarette en même temps et d'un homme plus âgé : Vlad, l'homme au nom qui porte malheur.
Elle a des tatouages imaginaires et de vraies taches de sang dans le cou, elle est sa petite lumière d'aube. Autour d’eux la nature et le temps semblent se dérégler, le soleil ne se lève plus.
C'est à l'Etap-Hôtel de la Porte de Bagnolet qu'ils deviennent Vlad et Dolly.


Dans ce road-movie théâtral, le spectateur sera plongé au coeur de l'action et au plus proche de Vlad et Dolly.
Pour cela, la salle sera équipée d’un dispositif sonore immersif. Des enceintes disposées autour, au-dessous et au-dessus des spectateurs constituent un système de diffusion multicanal restituant un espace sonore en 3D. Notre recherche sur la superposition réalité du jeu des comédiens / dispositif sonore a pour vocation de décliner différents niveaux de fiction et de créer une réalité augmentée appliquée à la scène : le spectateur est dedans.
Le spectateur entend ce qu’entendent les personnages. Les différentes ambiances, atmosphères et objets sonores des lieux de leur cavale passent par le filtre du ressenti de Vlad et Dolly. La réalité de l’environnement sonore est légèrement modifiée, amplifiée par la peur, l’excitation ou l’amour qu’ils ressentent.

Un film vidéo sera projeté derrière les comédiens durant toute la pièce. Il s’agira d’un long et unique plan séquence d’une vue fixe représentant un paysage. Ce sera comme si la caméra avait été posée durant une saison devant le même paysage, elle nous restitue avec une extrême lenteur les changements de la nature. Ce film sera retravaillé et re-colorisé. Cette image de la nature se teintera d’aplats de couleurs vives et artificielles et subira de brusques accélérations pour accompagner les variations des états intérieurs de Vlad et Dolly. Autour de Vlad et Dolly, la nature et le temps se dérèglent.



En savoir plus