ALBUM

THEATRE – création 23/24

Album est un spoken word pour Laurent Sauvage.
Dans Album, les mots sont des notes. C’est un concert-monde, poétique et enragé, qui traverse les amours et les désastres. Déployant les souvenirs, les prémonitions de catastrophes à venir, le précieux secret de la liberté, Album est la partition d’un solo littéraire et révolté.

 

Le bruit mat des câbles posés au sol, les raccords, les jack, les DMX, et nos corps penchés qui se tendent vers la prise. Alors peut-être il y a eu aussi des ronds de tasses de café sur des pages, quelques mots notés en noir, des pages arrachées. A Chicago ou Melbourne j’ai acheté un carnet et des enveloppes. Mais d’abord : le courant. Tous les câbles dans les coffres des bagnoles, dans les soutes des avions, de Muskegon – Michigan à Kingsland – Arkansas. Et il y a la fois où les plombs ont sauté et aussi la fois où une enceinte a cramé. A Liverpool ou Memphis. A Paris, à Orléans, Londres.
Qui dans le bus ou le train a écrit ces histoires ? Dans la salle d’embarquement j’écris : nos corps jeunes recouverts de jean et parfois peut-être de cuir sont tendus, chacun s’est arrêté, dans la salle, sur scène, derrière la console, pendant quelques secondes et tout à coup oui : ça sonne. De la prise jusqu’aux amplis, venue de campagnes et de provinces poussiéreuses, de grandes plaines rouges où est-ce qu’ils peuvent bien produire cette foutue électricité, dans l’Alabama ou la Calabre ?

GÉNÉRIQUE

De : Lola Molina
Mise en scène : Lélio Plotton
Avec : Laurent Sauvage

Scénographie : Adeline Caron
Création lumières : Maurice Fouilhé 
Création vidéo : Gilles Vidal
Dispositif sonore : Bastien Varigault 

Production et diffusion collectif&compagnie
Production Estelle Delorme
Diffusion Géraldine Morier-Genoud

CREATION AUTOMNE 2023

DATES

14 juin 2022, 19h : Lecture par Laurent Sauvage au CDN Orléans / Centre-Val de Loire

13 juillet 2022, 12h : Lecture par Laurent Sauvage au Conservatoire / SACD – AVIGNON

 

 

NOTES D'INTENTIONS

UN CONCERT-MONDE
Album est un spoken word écrit pour Laurent Sauvage.
Dans Album, les mots sont des notes. C’est un concert-monde, poétique et enragé, qui traverse les amours et les désastres. Déployant les souvenirs, les prémonitions de catastrophes à venir, le précieux secret de la liberté, Album est la partition d’un solo littéraire et révolté.
Homme de scène, bête de scène, monstre. Du punk à la douceur, la voix maintenant devenue grave, livrant l’épure des mots, ce qui reste après la musique et les tournées : la poésie.
J’imagine pour lui les visions, les apparitions, l’accès à un autre état de conscience et de connaissances. J’imagine pour lui des traversées de souvenirs et de blessures, des amours qui accompagnent. J’imagine pour lui qu’il est possible de se tenir au bord de la mort et de revenir parmi les vivants pour faire le récit des enfers, l’extinction de la Terre et du Soleil.
J’imagine les souhaits qu’il peut faire pour les enfants hors-normes.

Lola Molina

LE CORPS DE L’ACTEUR COMME SCENOGRAPHIE
Dans Album, je vois un personnage de pythie punk. Capable de maîtriser les émotions, les images qui le traversent et livrant les prophéties les plus tragiques. Dans un état de conscience précise de lui-même et du monde, le contact brûlant de la scène lui permet de voir plus loin que le présent. Plus qu’un récit c’est l’image, la photo en mouvement d’un esprit fragmenté pris dans l’instant que je cherche à faire exister au plateau.

Il faut retrouver l’intensité des quelques secondes où au début de chaque concert il faut se retraverser encore, parcourir sa mémoire pour que la première chanson semble être la première d’un album éphémère jamais donné.
C’est le puzzle de cette pensée morcelée qui s’expose qui est mis en scène.

Comme scénographie le corps seul de l’acteur, Laurent Sauvage, dans l’immensité d’un plateau obscur dans lequel naissent des écrans comme des fragments, des éclats de miroirs. Le film qui y apparaît et les fait naître, parfois en partie, parfois en totalité, est le reflet des visions du personnage. Ce dispositif scénique et son contenu fonctionnent comme la composition et la structure d’un rêve (d’un cauchemar ?). Les images se superposent, se juxtaposent, elles passent du noir et blanc à la couleur, elles dévoilent l’intimité d’un souvenir et font la mise au point sur un objet, un instant qui obsède.

Cette création, cet Album, sera sans musiciens sur scène et sans musique diffusée. La voix de Laurent Sauvage est spatialisée et parfois transformée. Il s’agit de plonger au plus loin de ce personnage de visionnaire punk, d’accepter de voyager avec lui dans les visions les plus sombres pour trouver avec lui l’ironie de la légèreté, l’insolence et peut-être le « précieux secret de la liberté ».

Album s’inscrit dans le compagnonnage que nous avons débuté, Lola Molina et moi-même, avec Laurent Sauvage depuis la création de l’installation sonore LOVE-IN en 2016 suivi en 2018 du spectacle Seasonal Affective Disorder.

Lélio Plotton

INFORMATIONS DE PRODUCTION

Production : Compagnie Léla

Le texte a reçu l’aide du Dispositif de soutien du Ministère de la culture à la commande d’écriture d’œuvres dramatiques.
En partenariat avec le CDN Orléans / Centre-Val de Loire.
Avec le soutien de La Chartreuse – CNES, de l’Antre-peaux (dispositif Mille Plateaux – résidence au Transpalette) et de Théâtre Ouvert. 

Production et diffusion collectif&compagnie
Production Estelle Delorme – 06 77 13 30 88 – estelle.delorme@collectifetcie.fr
Diffusion Géraldine Morier-Genoud – 06 20 41 41 25 – geraldine.moriergenoud@collectifetcie.fr

DOSSIERS